Traduire Baum

Baumoz

De tous les auteurs anglo-saxons, Lyman Frank Baum (1856 - 1919) n'est pas le plus difficile à traduire, mais il n'est pas non plus le plus facile. À priori, pour un français relativement bien éduqué comme moi, son anglais est assez abordable, vu qu'il s'adressait essentiellement à des enfants. Essentiellement, mais pas exclusivement.
Cela fait plus de dix ans que je fréquente L. F. Baum, avec des périodes où nous nous sommes perdus de vue et d'autres où nous nous sommes retrouvés. Pour le traduire, il m'a fallu m'imprégner de sa personnalité, je finis par le considérer comme un vieil ami, il me parle souvent de lui et de son époque à travers ses histoires.

L frankbaumculver

En fait, je le traduis moins que je ne l'interpréte, le terme me semble plus approprié, en effet, j'ai le sentiment d'interpréter Baum comme un musicien interprète Mozart. D'ailleurs, le célèbre adage tradutore traditore n'est pas forcément vrai, il arrive parfois qu'on trahisse moins un auteur en reformulant sa pensée qu'en traduisant fidèlement les mots de ses phrases.
En anglais, on trouve souvent des répétitions et des redondances qui sont correctes dans cette langue mais ne le sont pas si on les rend telles quelles en français. Il y a aussi des expressions idiomatiques qui n'ont aucun sens si on les traduit mot à mot, on est obligé de trouver un équivalent compréhensible.

Catsndogs

Le plus célébre exemple est l'expression : it rains cats and dogs, littéralement : "il pleut des chats et des chiens", dans un cas semblable, si on veut être cohérent, il vaut mieux remplacer "il pleut des chats et des chiens" par : "il pleut des cordes", çà parle mieux à un public francophone.

Cordes

Un autre exemple que j'affectionne particulièrement, c'est dans le film The Mask (1994), à un moment, un policier interpelle Jim Carrey en lui criant : Freeze ! et aussitôt, Jim Carey se congèle sur place avec des stalactites qui pendent de son corps. To freeze, çà veut dire geler, mais de nos jours, en anglais américain populaire, on le dit dans le sens de stop ! arrêtez vous immédiatement ou plus un geste ! Là non plus ce n'est pas évident à rendre en français, les traducteurs ont fait une pirouette verbale en rendant par quelque chose comme je vais te geler sur place.

.

Une des grandes difficultés du traducteur, ce sont les calembours et les jeux de mots, et chez Baum, il y en a beaucoup, par exemple, dans la Fille en Patchwork, une guerre a éclaté entre deux peuples suite à une plaisanterie. Il s'agit des Cornus, qui ont une corne sur le front et des Sauteurs qui n'ont qu'une seule jambe et se déplacent en sautant.
Un Cornu a fait un jeu de mots à propos des Sauteurs en disant qu'ils avaient une mauvaise compréhension du fait de leur jambe unique, totalement  intraduisible en français, car ce jeu de mot est basé sur le mot understanding en anglais, qui veut dire compréhension, mais qui détaché en under et standing peut se comprendre comme soutien du dessous (under : dessous et standing : maintien, station debout). Je ne sais pas si les éditions du Cherche-Midi ont déjà traduit ce roman, mais je me demande comment ils résoudront ce passage, peut être inventeront ils un autre jeu de mot, ou alors ils auront recours à une solution plus radicale.

Arthur c clarkeSongs of distant earth

Arthur C. Clark - The Song of Distant Earth

Comme le traducteur des Chants de la Terre Lointaine (The songs of distant earth) d'Arthur C. Clarke (1917 - 2008) : à un moment de l'histoire, il est question d'un philosophe, fictif, bien sûr, appellé Gödel. Vraisemblablement une synthèse entre Friedrich Nietzsche (1844 - 1900) et le mathématicien autrichien Kurt Gödel (1906 - 1978). Ce philosophe du futur a élaboré une preuve de la non-existence de Dieu grâce à des axiomes mathématiques.

Nietzsche1925 kurt godel

Friedrich Nietzsche et Kurt Gödel

Ses théories connaissent alors un succès phénoménal, et ses disciples ont pris l'habitude de marquer sur les murs des universités : Gödel a effacé Dieu, en anglais : Gödel deleted God  noté ainsi : Gödel ∆ God avec la lettre grecque  (delta) qui forme une prononciation approximative de deleted
En contrepartie, les opposants à Gödel, qui croient toujours en Dieu et réfutent ses théories, marquent à leur tour de la même façon : God ∆ Gödel ; Dieu a effacé Gödel. En effet, à l'époque où se situe le récit, Gödel est mort depuis quelques temps.

Ceci n'est pas sans rappeller le célèbre Dieu est mort - signé Nietszche et Nietszche est mort - signé Dieu que l'on voyait naguère sur les murs de nos universités.

Dieu est mort

Par curiosité, après avoir lu la version originale, j'ai regardé la version française pour voir comment s'en était sorti le traducteur, il ne s'était pas compliqué l'existence, il avait purement et simplement supprimé ce passage qui, à vrai dire, n'avait pas une importance capitale pour la compréhension du récit.

Par contre, quand on tombe sur ce type de passage et qu'on ne peut pas l'esquiver, au risque de dénaturer l'histoire, c'est plus délicat. prenons par exemple Ruth Plumly Thompson dans le Livre Royal d'Oz, 15e de la série des 40 livres canoniques, il est question de l'A B Sea Serpent, le Serpent ABC, son corps est formé de cubes avec les lettres de l'alphabet, il a une tête de serpent est sa langue est constituée d'un mètre en ruban. Ce serpent de mer particulier est là pour apprendre à lire et à compter aux enfants sirènes, le nom A B Sea Serpent joue sur la série de l'alphabet A B C (prononcés à l'anglaise : eille, bi, si) et sur les mots anglais Sea : mer et serpent ; le serpent de mer ABC, se serait laborieux de rendre çà dans une traduction.

A b sea serpent

De plus, cet A B Sea Serpent a un ami : le Rattlesnake (je n'ai pas trouvé d'illustration le représentant, dommage), que l'on traduit habituellement serpent à sonnette, surtout dans les westerns, mais là, il ne s'agit pas de çà. Il faut prendre rattle dans le sens de hochet pour bébé, il s'agit d'un serpent constitué de hochets qui est là pour distraire les enfants sirènes. En fin de compte c'est un peu çà, un vrai serpent à sonnette, la traduction est erronée dès le départ, puisque ce qu'il porte au bout de la queue ressemble plus à un hochet pour bébé qu'à une sonnette, la traduction exacte serait plutôt serpent à hochet, enfin bref...
Je souhaite bien du plaisir au éditions du Cherche-Midi s'ils comptent s'attaquer un jour à ce livre et affronteront ce passage, car on ne peut pas faire comme avec le passage sur Gödel dans le bouquin de Clarke, si on le supprime, çà risque de faire perdre toute sa cohérence à l'histoire, il leur faudra trouver autre chose, ou alors occulter le jeu de mot et continuer à raconter l'histoire comme si de rien n'était.

A b sea serpent 1

Vous comprendrez à quel point c'est difficile de traduire un bouquin, quand je le lis, c'est différent, car je me débrouille assez bien en anglais, par contre, quand je dois restituer le texte en français de manière à ce que ce soit compréhensible de tous, je dois ruser, je dois recombiner les phrases, parfois même, je dois réécrire le passage en termes différents de ceux de l'auteur pour restituer plus fidèlement sa pensée, c'est paradoxal, je le sais, mais on ne peut pas l'éviter.

Ou alors çà donne une traduction lourde et indigeste comme on en voit souvent maintenant, surtout celles qui viennent d'un faux ami du genre to quit ; je dois dire que çà me tape sur les nerfs quand je vois une affiche en français disant : quittez la cigarette, parce que les traducteurs se sont basés sur une campagne en anglais où ils ont lu to quit cigarette., alors bêtement, ils ont rendu to quit par quitter, les sots ! To quit ne veut pas dire quitter, c'est pour celà qu'on appelle ce genre de mot un faux ami, to quit, çà veut dire cesser, arrêter de faire quelque chose, une bonne traduction serait arrêtez la cigarette, tout simplement, mais quitter la cigarette, çà fait plus anglo-saxon, çà  fait plus chic, même si c'est bancal.

Bon, j'arrête là, je pourrais m'étendre sur ce sujet des pages durant, mais là n'est pas l'objet de ce site, il est plutôt de vous distraire et vous apporter un peu de bonheur.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×