Biographie de L. F. Baum

Lyman Frank Baum est né à Chittenago dans l’état de New-York le 15 mai 1856. Il a des ancêtres britanniques et allemands. Il est le fils de Benjamin Ward Baum et Cynthia Ann. Son père était négociant, il travaillait dans le domaine du pétrole en Pennsylvanie. À l'âge de 12 ans, Franck étudie durant deux ans à l'Académie militaire Peekskill.
À 17 ans, son père lui offre une petite rotative. Avec son frère Henry, ils créent le journal The Rose Lawn Home Journal (dans Dot et Tot, la résidence où vit Dot s'appelle Roselawn), puis le The Stamp Collector, et plus tard ils publient même des timbres.
À 20 ans, il publie un mensuel : The Poultry Record consacré à l'élevage du poulet, sujet qui, curieusement, avait l'air de lui tenir à cœur, d'ailleurs,  en 1886, à l'âge de 30 ans, il publie  The Book of the Hamburgs: A Brief Treatise upon the Mating, Rearing, and Management of the Different Varieties of Hamburgs, il s'agit d'un manuel d'élevage de poulets de la race des Hamburgs en particulier (!!!), quand on connait le reste de son œuvre, on réalise à quel point le personnage était excentrique.

Bookhamburgs

Outre l'élevage de poulets, Lyman Frank était aussi intéressé par le théâtre, à la fin de son adolescence son père lui avait donné à diriger un certain nombre de théâtres et d'opéras à New York et en Pennsylvanie.
En 1881 il écrit et publie une comédie musicale à succès The Maid of Arran.
Il se marie à Maud Cage en 1882 dont la mère est une des principale figure du mouvement des droits de la femmes, les fameuses suffragettes dont on retrouve un écho dans le personnage du Général Jinjur dans le Merveilleux Pays d'Oz.
Son père décède en 1887 et la fortune familiale s'affaiblissant, il décide lui, et sa famille d’aller rejoindre la famille de Maud dans le Dakota. La-bas il y ouvrira un magasin le Baum's Bazaar. Puis la crise de 1890 le fit créer son propre journal local hebdomadaire The Aberdeen Saturday Pioneer.
En 1891, quand le journal échoue, Frank et sa famille déménage vers Chicago où il prend un travail en tant que journaliste pour le Evening Post et pour joindre les deux bouts il sera également représentant de commerce pour une compagnie de porcelaine.
Il imagine ainsi des personnages et des situations pendant ses voyages pour l'aider à raconter des histoires à ses enfants de retour chez lui.
Il s’associa en 1897 avec l'illustrateur Maxfield Parrish pour éditer ses premiers livres pour enfants comme Mother Goose in Prose qui devient un succès modeste et lui permet d’arrêter son travail de VRP néfaste pour sa santé.
Deux ans plus tard, il s’associe avec l'illustrateur William Wallace Denslow et éditera Father Goose, His Book qui sera un succès instantané devenant le meilleur livre pour enfant de l'année 1899.
En 1900, l’équipe de Baum-Denslow éditera un autre best-seller The Wonderful Wizard of Oz (le Magicien d'Oz en français) confirmant la réputation de Baum comme un auteur de tout premier plan.
En 1901, ils tentèrent de renouveller l'exploit avec Dot et Tot au Pays Joyeux, mais ce fut un fiasco. À l'époque, il
n'avait sûrement pas encore pensé à écrire une suite au Magicien d'Oz, encore moins que çà devienne une saga de plus de quarante volumes, sans compter les nombreux romans annexes qui s'y rattachent de près ou de loin
En 1902 l’équipe s’étoffera avec Paul Tietjens et Julien Mitchell pour produire la version comédie-musical adulte du Magicien d’Oz qui deviendra un énorme succès dans tout le pays, et restera à l’affiche de Broadway de 1902 à 1911.

Wizard of oz theatre poster 1903

Baum continue à écrire des livres pour enfants jusqu’en 1908 sous son propre nom ou en utilisant divers pseudonymes et commencera la série d'Oz par la première suite en 1904 avec  The Marvelous Land of Oz (le le Merveilleux Pays d'Oz ).
Rappelons qu'il a écrit sous de nombreux pseudonymes : Edith Van Dyne, Floyd Akers, Schuyler Staunton, John Estes Cooke, Suzanne Metcalf, Laura Bancroft.
Baum et sa famille s’installent à Hollywood en 1910. Il continue à écrire et éditer des livres pour enfants.
En 1914 avec plusieurs associés d'affaires, Baum crée le studio de cinéma Oz Film Manufacturing Company situé à côté des studios d'Universal. Ils font un certain nombre de films basés sur les livres d'Oz, mais le public les juge trop puérils et ils ne rencontrent pas le succès escompté, il faut dire qu’à cette époque le marché des films pour enfants n'est pas encore très développé. Ainsi le studio sera vendu à Universal.
A partir de 1915 et avec une santé de plus en plus fragile, Baum continue à écrire des livres pour enfants incluant une histoire d'Oz tous les ans. Baum meurt le 5 mai 1919 laissant l'Amérique privée de son conteur le plus aimé de tout les temps. Son dernier livre, "Glinda d'Oz" est édité à titre posthume en 1920.

Anecdote : Il détestait son prénom et se faisait appeler par son second prénom, d'où L. Frank Baum.
Il est enterré au Forrest Lawn Memory Park Cemetery à Glendale en Califormie.

 

Tombe baum

Bibliographie :

Cycle du Magicien d'Oz :

The Wonderful Wizard of Oz (1900)
The Marvelous Land of Oz (1904) (le Merveilleux Pays d'Oz)
Ozma of Oz (1907)
Dorothy and the Wizard in Oz (1908)
The Road to Oz (1909)
The Emerald City of Oz (1910)
The Patchwork Girl of Oz (1913)
Tik-Tok of Oz (1914) (Les aventures de Tik-Tok)
The Scarecrow of Oz (1915)
Rinkitink in Oz (1916)
The Lost Princess of Oz (1917)
The Tin Woodman of Oz (1918)
The Magic of Oz (1919)
Glinda of Oz (1920)

 

Livres non-Oz :

    Mother Goose in Prose (prose retellings of Mother Goose rhymes, (1897)
    By the Candelabra's Glare (poetry, 1898)4
    Father Goose: His Book (nonsense poetry, 1899)
    The Magical Monarch of Mo (Originally published in 1900 as A New Wonderland) (fantasy, 1903)
    The Army Alphabet (poetry, 1900)
    The Navy Alphabet (poetry, 1900)
    Dot and Tot of Merryland (fantasy, 1901) (Dot et Tot au Pays Joyeux)
    American Fairy Tales (fantasy, 1901) (Contes de Fées Américains)
    The Master Key: An Electrical Fairy Tale (fantasy, 1901)
    The Life and Adventures of Santa Claus (1902)
    The Enchanted Island of Yew (fantasy, 1903)
    Queen Zixi of Ix (fantasy, 1905)
    John Dough and the Cherub (fantasy, 1906)
    Father Goose's Year Book: Quaint Quacks and Feathered Shafts for Mature Children (nonsense poetry for adults, 1907)
    The Daring Twins: A Story for Young Folk (novel, 1911; reprinted in 2006 as The Secret of the Lost Fortune)
    The Sea Fairies (fantasy, 1911)
    Sky Island (fantasy, 1912)
    Phoebe Daring: A Story for Young Folk (novel, 1912; reprinted in 2008 as Unjustly Accused!)
    Our Married Life (novel, 1912) [lost]
    Johnson (novel, 1912) [lost]
    Molly Oodle (novel, 1914) [lost]
    The Mystery of Bonita (novel, 1914) (perdue)

 

 

Filmographie :

Comme scénariste :

    1910 : The Land of Oz d'Otis Turner
    1916 : In Dreamy Jungletown
    1915 : Pies and Poetry
    1915 : The Gray Nun of Belgium
    1915 : The Country Circus
    1915 : The Magic Bon Bons
    1916 : In Dreamy Jungletown
    1974 : Journey Back to Oz
    2005 : The Wonderful Wizard of Oz Storybook
    2006 : Apocalypse Oz

 

Comme producteur :

    1908 : The Fairylogue and Radio-Plays
    1910 : The Land of Oz d'Otis Turner
    1914 : The Patchwork Girl of Oz
    1914 : The Magic Cloak of Oz
    1914 : His Majesty, the Scarecrow of Oz
    1914 : The Last Egyptian
    1915 : A Box of Bandits
    1915 : The Country Circus
    1915 : The Magic Bon Bons

 

Comme acteur :

    1908 : The Fairylogue and Radio-Plays : The Royal Historian of Oz
    1916 : Roaring Camp : The Gambler
    1918 : The Flash of Fate : Dave Hinman

 

--------------------------------------------

Baum et son tempsb

Baum et son temps

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

emerald-cityof-oz.jpg

×