La Clef-Maîtresse - 2

Le Démon de l'Électricité

<< Chapitre 1 - Sommaire - Chapitre 3 >> 

 

 

Rob était un garçon courageux, mais il ne put réprimer un frisson de peur en regardant la prodigieuse apparition à laquelle il faisait face. Pendant un bon moment, il resta assis sans bouger, immobile comme une statue, mais ses yeux étaient rivés sur l'Être et notaient chaque détail de son apparence.

Et quelle apparence !

Son manteau était une masse ondoyante de lumière blanche, bordée de flamèches rouges lançant des étincelles dans toutes les directions. Les boutons étaient d'or flamboyant. Son pantalon émanait une lueur bleutée avec des rayures rouges incandescentes. Sa chemise portait toutes les couleurs de l'arc-en-ciel dans un ensemble resplendissant. Il avait une allure des plus majestueuses, et dans ses yeux brillait le doux éclat pénétrant de l'électricité.

Il était difficile de soutenir ce regard, mais Rob y parvint, alors la splendide apparition s'inclina et dit d'une d'une voix grave et profonde :

« Je suis là. »

« Je vois bien, » répondit le garçon en tremblant, « mais pourquoi êtes vous là ? »

« Parce que vous avez actionné la Clef-Maîtresse de l'Électricité, et que je me dois d'obéir aux lois de la nature en me mettant à votre service. »   

« Je... j'ignorais que j'avais actionné cette Clef-Maîtresse. » balbutia le garçon.

« Je vois, c'était involontaire, personne n'y est jamais parvenu avant vous. Jusque là, la Nature avait gardé ce secret profondément enfoui en son sein. »

Rob prit le temps de réfléchir à ces propos.

« Qui êtes vous donc ? » finit il par demander.

« Le Démon de l'Électricité. » répondit solennellement la créature.

« Juste ciel ! » s'exclama Rob, « un démon ! »

« C'est vraiment ce que je suis, l'Esclave de la Clef-Maîtresse, et je suis contraint d'obéir aux ordres de quiconque est assez sage ou assez courageux ou encore... dans votre cas, assez chanceux et assez téméraire... pour l'actionner. »  

« Je... j'ignorais qu'il existait quelque chose comme cette Clef-Maîtresse ou... un Démon de l'Électricité, et... et je suis affreusement désolé de vous avoir dérangé. » balbutia le garçon, intimidé par la stature imposante de son visiteur.

En écoutant ces paroles, le Démon lui fit un sourire, un sourire presque rassurant..

« Çà ne me dérange nullement, » dit il sur un ton plus amical, « ce n'est pas très drôle d'attendre siècle après siècle que quelqu'un fasse appel à mes services. Je finissais par penser que ma présence était inutile, vous êtes tellement stupides et ignorants, vous, les habitants de la Terre, que j'ai peine à croire que vous maitrisiez un jour les secrets de l'Électricité. »

« Nous avons quand même de grands savants ! » protesta Rob, piqué au vif par cette réflexion, « il y a Edison1... »

« Edison ! » s'écria le Démon, avec un petit rire moqueur, « que connait il, celui là ? »

« Un tas de choses, » déclara le garçon, « il a inventé plein de trucs électriques extraordinaires. »

«  Vous avez tort de les qualifier d'extraordinaires, » répondit le Démon, « il en connait à peine plus que vous sur les lois de l'Électricité. Ses inventions sont insignifiantes, comparées à ce que pourrait accomplir quelqu'un sachant vraiment canaliser la puissance électrique, au lieu de tâtonner à l'aveuglette pour obtenir des résultats dérisoires. Voyez vous, je me suis tenu pendant des mois à côté d'Edison, j'espérais de tout mon cœur qu'il actionne la Clef-Maîtresse, mais je dois me rendre à l'évidence qu'il n'y arrivera jamais. »

« Il y a aussi Tesla2. » dit le garçon. 

Le Démon se mit à rire.

« Il y a Tesla, bien sûr, » dit il, « et alors ? »

« Eh bien, il a découvert une lumière très puissante, » le Démon eut un petit gloussement amusé, « et il communique avec les habitants de Mars3. »

« Quels habitants ? »

« Ceux de Mars, voyons. »

« Il n'y en a pas. »

Rob eut le souffle coupé par cette affirmation, et il se mit à regarder fixement son visiteur.

« On considère généralement, » reprit il d'un ton irrité, « qu'il y a des habitants sur Mars, et qu'ils sont très en avance sur nous. Beaucoup de scientifiques pensent qu'ils tentent de nous contacter depuis des années, mais que nous ne comprenons pas leurs signaux. De grands romanciers ont écrit des livres sur les Martiens et leur merveilleuse civilisation, et... »

« Ils n'en savent pas plus que vous sur cette petite planète, » l'interrompit le Démon, « le problème avec vous, les terriens, c'est que vous essayez toujours de deviner ce que vous ne savez pas. Je sais tout sur Mars, car je peux traverser l'espace entier, j'ai ainsi tout le loisir d'observer les différentes planètes. Il n'y a aucun habitant sur Mars, ni sur aucune autre planète du système. Certaines hébergent des organismes primitifs, bien sûr, mais il n'y a que sur Terre que l'on trouve des êtres intelligents capables de raisonner. Au lieu de méditer sur les mystères de mondes déserts et sans importance, vos scientifiques et vos écrivains feraient mieux d'essayer de comprendre leur propre planète. »

Rob fut consterné en écoutant tout cela, mais il se dit que le Démon savait de quoi il parlait, aussi ne se permit il pas de le contredire.

« Ce qui est vraiment surprenant, » continua l'Apparition, « c'est le peu que vous avez appris sur l'Électricité. C'est un élément naturel qui existe depuis la formation de la Terre, et si vous saviez l'utiliser correctement, ce serait un bien immense pour l'humanité dans beaucoup de domaines. »

« Nous savons déjà l'utiliser, » protesta Rob, « nos découvertes nous permettent de vivre plus confortablement. »

« Alors imaginez ce que ce serait si vous pouviez pleinement contrôler cet élément, » répondit la créature d'un air grave, « tous les maux de l'humanité feraient place à des bienfaits. »

« Tout à fait, Monsieur... Monsieur... le Démon, » dit le garçon, « si c'est bien ainsi que je dois vous appeler, mais d'après ce que j'ai bien compris, vous  êtes un Démon. »

« Exactement, le Démon de l'Électricité. »

« Pourtant, l'Électricité est une bonne chose, et vous... »

« Oui ? »

« On m'a toujours dit que les démons étaient mauvais. » ajouta Rob sans détour. 

« Pas nécessairement, » répondit le visiteur, « si vous prenez la peine de consulter un dictionnaire, vous verrez que les démons peuvent être aussi bons que mauvais, comme tous les êtres pensants. À l'origine, tous les démons étaient bons, mais au fil des ans, les gens ont fini par les considérer tous comme mauvais, je ne sais pas pourquoi. Lisez un peu Hésiode4, il dit :

Jupiter voulut bien leur faire cette grâce
Que bons démons ils soient, afin que des humains
Sur la terre à jamais soient fidèles gardiens
.
»  

« Mais Jupiter n'est qu'un mythe. » objecta Rob, qui avait étudié la mythologie. 

Le Démon haussa les épaules.

« Alors prenez ce Monsieur Shakespeare5 auquel vous vous référez tous, » rétorqua-t-il, « rappelez vous, il dit :

Ton démon, c'est-à-dire l'esprit qui te protège
Est noble, courageux, fier, sans égal.
»

« Bon, si Shakespeare le dit, çà va, » répondit le garçon, « mais vous ressemblez plus à un génie, vous apparaissez quand on actionne la Clef-Maîtresse de l'Électricité, comme le génie d'Aladdin quand on frotte la lampe. »

« Bien évidemment, un Démon est un génie, et un génie est un Démon, » dit la Créature, « qu'importe le nom ? Je suis là pour vous servir. »

 

 

1 Thomas Edison (1847-1931) Fondateur de la General Electric, inventeur prolifique, pionnier de l'électricité, diffuseur, vulgarisateur, il est également l'un des inventeurs du cinéma et de l'enregistrement du son.(NdT).

Nikola Tesla (1856-1943) inventeur et ingénieur américain d'origine serbe. Il est notoirement connu pour son rôle prépondérant dans le développement et l'adoption du courant alternatif pour le transport et la distribution de l'électricité (NdT).

3 À ce sujet, voir l'article de Retronews Tesla, l’inventeur génial qui voulait parler aux Martiens (NdT).

4 Hésiode poète grec du VIIIe siècle av. J.-C, la citation est tirée de son ouvrage Les Travaux et les jours (NdT).

5 William Shakespeare (1564-1616) poète et dramaturge anglais, la citation est tirée d'Antoine et Cléopâtre, Acte II, Scène 3 (NdT).

 

<< Chapitre 1 - Sommaire - Chapitre 3 >> 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire