Dot et Tot au Pays Joyeux - Chapitre 20

La fin du voyage

<< Chapitre 19 - Sommaire >>

Dot et tot 20 1

Soudain, Dot, qui s'était endormie aussi, se réveilla en sursaut.
Le soleil était en train de se coucher à l'ouest, et le bateau avait quitté le tunel pendant qu'ils dormaient et descendait lentement le courant au milieu d'une grande rivière
La fillette éveilla aussitôt Tot et ils se mirent à observer attentivement les deux rives, tentant d'apercevoir l'endroit d'où ils avaient débouché du tunnel. Mais ils ne voyaient rien, à part une ligne de petits arbres qui poussaient tout près du bord.
« De toute façon, çà ne change rien, » dit la fillette, « car la Reine a scellé l'entrée du tunnel. »
« Où on est ? » demanda Tot.
« Je sais pas exactement, mais on dirait bien la rivière qui passe près de Roselawn. »
« Ouais ! » s'écria le petit garçon en hochant la tête, « j'me rappelle de ces arbres. »
« Je crois comprendre, » dit Dot en réfléchissant, « les Vallées du Pays Joyeux ne sont pas disposées en ligne droite, mais plutôt en demi-cercle, en les traversant, nous nous retrouvons sur la même rivière, mais un peu plus haut en amont. On va bientôt passer devant Roselawn, Tot. »
Le petit garçon ne répondit pas, il fixait silencieusement la rive, mais, alors que le bateau empruntait une courbe de la rivière, il s'écria :
« Regarde ! » en désignant la rive du doigt.
Devant eux s'étendaient les vertes pelouses de Roselawn, quelqu'un les avait aperçus, car un bateau avait été mis à l'eau et se dirigeait rapidement vers eux.
Quelques minutes plus tard, Dot se retrouva dans l'étreinte des bras de son père, tandis que Tot embrassait le visage barbu de Thompson le jardinier avec ravissement.
« Qu'est ce que tu fais à Roselawn, Papa ? » demanda Dot.
« Miss Bombien m'a télégraphié pour me signaler votre disparition, j'ai donc pris le premier train et vous ai cherchés partout. Thompson et moi étions désespérés, nous avons cru que vous vous étiez noyés. »
« Oh non, » dit Dot, « nous avons simplement fait un voyage au Pays Joyeux, je te raconterai tout à la maison. »
Mr Freeland remarqua les joues de sa fille qui étaient devenues rondes, avec un léger coup de soleil, avec une teinte rose et fraîche sur toute sa peau, et comment ses yeux éclataient de vie et de santé. Pleinement rassuré, il la serra à nouveau contre lui en murmurant :
« Où que tu sois allée, ma chérie, çà a l'air de t'avoir fait beaucoup de bien, çà compense tout le soucis que je me suis fait. »

*   *   *

En arpentant le chemin de gravier blanc de Roselawn, Dot sautillait joyeusement à côté de son père, tandis que Tot s'accrochait à un doigt du jardinier d'une main et portait Jane de l'autre.
Bientôt, ils parvinrent à l'endroit où le chemin se scindait e deux, l'un menait au manoir, l'autre au trou dans la haie qui menait à la maison de Tot, il lui cria : « au revoir, Dot. »
« Au revoir, » répondit la fillette, « on se revoit demain. »
Mais à peine s'était elle remise en route que Tot accourut vers elle en la rappelant.
« Dot ! » dit il, « je sais comment elle s'appelle, la Reine ! »
"Do you?" she asked eagerly. "Tell me, quick!"
« Vraiment ? » s'empressa-t-elle de demander, « alors, elle s'appelle comment ? »
« Dolly*, tout simplement ! » dit Tot.
« Mais bien sûr ! » répondit Dot en souriant, « c'est bizarre qu'on n'y a pas pensé avant. »

Dot et tot 20 2

FIN

<< Chapitre 19 - Sommaire >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

emerald-cityof-oz.jpg

×