Zixi, la Reine d'Ix - 25

La Reine des Fées

<< Chapitre 24 - Sommaire >>

 

Tous les regards étaient posés sur la Reine des Fées, qui émettait une glorieuse lumière à travers toute la salle, et remplissait les cœurs d'une admiration mêlée de crainte.

« La Cape Magique a été tissée par mes Fées, » dit elle, en parlant d'une voix si claire que chacun entendit ses paroles, « notre objectif était de soulager les souffrances des mortels, pas de leur en rajouter. Cette Cape a fait de bonnes choses, c'est sûr, mais elle a aussi été utilisée en dépit du bon sens pour des futilités. C'est pourquoi, moi qui l'ai donnée, je vais maintenant la reprendre. Le bien qui a été fait restera, mais les souhaits stupides seront annulés. » Sur ces mots, elle prit délicatement l'habit magique chatoyant sur le genoux de la Princesse.

« Un moment, s'il vous plait ! » s'écria Tim, « N'ai je pas droit à mon souhait ? J'ai attendu si longtemps pour en trouver un qui soit valable, la Cape ne marchait pas. »

En souriant, Lulea jeta la Cape sur les épaules du garçon et lui dit : 

« Faites votre souhait. »

D'un air grave, Tim annonça :

« Je souhaite devenir le meilleur roi que le Noland n'ait jamais eu ! »

 

Zixi925 1

 
« Votre souhait est exaucé, » répondit la Fée d'une voix douce, « et ce sera le dernier que cette Cape accordera. »

Zixi se précipita aux pieds de la Fée en la suppliant :

« Oh, Votre Majesté !.. »

Mais Lulea l'interrompit d'un geste abrupte. 

« Ne me suppliez pas, Reine d'Ix ! » dit la fascinante immortelle,  « vous savez que nous autres, les Fées, n'approuvons pas la sorcellerie. Aussi longtemps que votre art vous permettra de vivre, vous devrez rester à l'écart des miroirs ! »

Zixi sanglota en se prenant le visage dans les mains, et Tignasse, qui avait bon cœur, s'empressa de la réconforter.

Tout le monde avait les yeux rivés sur Zixi, un moment plus tard, on s'aperçut que la Fée n'était plus là, et avec elle la Cape Magique avait disparu pour toujours.

D'importants changements étaient survenus suite à la visite de la Fée. Les six serviteurs de Jikki avaient disparu, au grand soulagement du valet. La taille du Général de trois mètres de haut avait été ramenée à un mètre quatre vingt, dans sa générosité, Lulea ne l'avait pas réduit à sa petite taille d'origine. Au grand dame de son maître, le chien Hirsute ne pouvait plus parler. Mais sachant que l'animal le comprenait parfaitement, Tallydab en fut quelque peu réconforté. L'Exécuteur des Hautes Œuvres ne pouvait plus étendre son bras plus loin que la normale, mais la Bourse Royale de Tillydib resta toujours pleine, ce qui assura la prospérité du Royaume du Noland*.

Zixi, quant à elle, finit par accepter son sort, et elle retourna à Ix pour gouverner son pays avec la libéralité et la justice qu'on lui connaissait.

Le dernier souhait exaucé par la Cape Magique fut sans aucun doute le plus bénéfique de tous ; le Roi Tim régna de nombreuses années avec sagesse et mansuétude, ce qui le fit aimer de tous ses sujets.

L'humeur joyeuse et les bonnes dispositions de la Princesse Tignasse firent sa renommée à travers le monde, quand elle devint une femme, beaucoup de princes étrangers, pleins de charme et de vaillance, vinrent à Nole pour lui demander sa main. Elle épousa l'un d'eux, puis  elle devint Reine d'une grande nation, et elle gagna autant d'amour de la part de son nouveau peuple qu'elle en avait chez celui de son frère, le Roi Tim du Noland.

 

FIN

 

 

*Baum ne précise pas si la Tante Rivette a gardé ses ailes (NdT)

 

<< Chapitre 24 - Sommaire >>


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire