La Clef-Maîtresse - 19

Rob prend une résolution

<< Chapitre 18 - Sommaire - Chapitre 20 >>

 

The master key 20

 

En ouvrant la porte de chez lui, Rob tomba nez-à-nez avec Nell, qui poussa une exclamation de joie et se jeta dans ses bras.

« Rob ! » s'écria-t-elle, « comme je suis heureuse, tu es enfin de retour ! Qu'est ce qu'on a eu peur pour toi et pour maman... » puis elle se tut.

« Eh bien ? Qu'est ce qu'elle a maman ? » demanda le garçon avec inquiétude. 

« Elle est très malade, Rob, aujourd'hui, le docteur a dit que si elle n'avait pas bientôt de nouvelles de toi, il ne pourrait plus rien pour elle. Son chagrin est en train de la tuer. »

Rob en resta pétrifié, toute la joie de son retour s'était dissipée, elle était remplacée par une intense horreur, celle d'avoir causé tant de souffrance à sa chère maman.

« Où est elle, Nell ? » demanda-t-il abruptement. 

« Dans sa chambre, viens, on va aller la voir. »

Rob la suivit, le cœur battant, et l'instant d'après, sa mère le serrait fort contre elle.

« Oh, mon grand ! Mon grand garçon ! » murmura-t-elle, mais elle ne put en dire plus, tant sa joie était grande, mais elle lui carressa la tête et se mit à l'embrasser encore et encore. 

Rob ne sut que dire, à part promettre de ne plus jamais quitter la maison sans son consentement. Mais à présent, l'amour et le confort qui l'entouraient contrastaient avec la vie épuisante et solitaire qu'il venait de mener. Aussi, tout jeune qu'il fût en années, une grande résolution digne d'un homme plus âgé s'insinua dans son cœur.

Il ne put faire autrement que relater ses aventures à sa mère, et bien qu'il dédramatisât les dangers qu'il avait encourus, son récit provoqua chez elle nombre de soupirs et de frissons.

Quand arriva l'heure du déjeûner, il retrouva son père, Monsieur Joslyn réprimanda durement son fils pour avoir quitté le domicile et d'avoir laissé sa famille dans l'inquiétude. Cependant, quand il vit que sa chère épouse radieuse et bien portante, et qu'il eut écouté les confessions de son fils repentant, il pardonna rapidement le coupable et le traita aussi chaleureusement qu'avant.

À nouveau, il dut raconter son histoire, ses sœurs l'écoutèrent les yeux écarquillés, pleines d'admiration pour leur frère aventurier. Monsieur Joslyn l'écouta aussi avec un grand intérêt, mais il prit garde de dissimuler sa fierté au récit des exploits de son fils.

Quand son père eut regagné son bureau, Rob monta dans sa chambre. Il s'assit près de la fenêtre et resta un moment perdu dans ses pensées. Puis il s'aperçut qu'il était presque quatre heures et il se leva.

« Le Démon va bientôt arriver, » se dit il avec un frisson d'appréhension, « il faut que j'aille à l'atelier pour le recevoir. »

Il monta silencieusement les marches menant au grenier, puis il s'arrêta pour tendre l'oreille. Le calme régnait dans la maison, il pouvait entendre la voix de sa mère fredonner une berceuse qu'elle lui chantait quand il était bébé.

S'il s'était jusque là senti inquiet et mal à l'aise, la voix de sa mère lui redonna courage, il monta les dernières marches, entra dans l'atelier et ferma la porte à clefs derrière lui.

 

The master key 19 1

 

<< Chapitre 18 - Sommaire - Chapitre 20 >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire