Zixi, la Reine d'Ix - 12

Zixi se déguise

<< Chapitre 11 - Sommaire - Chapitre 13 >>

 

Comme on pouvait s'y attendre, la Reine Zixi ne perdit pas de temps dans son entreprise pour s'emparer de la Cape Magique. Le peuple d'Ix n'était pas en très bons termes avec celui du Noland, elle ne pouvait donc pas rendre de visite officielle à la Princesse Tignasse, de plus, il était peut être vain d'espérer qu'elle lui prête un tel trésor ; c'était quand même un cadeau des Fées. Il ne lui restait plus qu'une seule option : lui voler.

 

Zixi912 1

 

Avant de faire ses préparatifs, elle annonça à son peuple qu'elle allait être absente d'Ix pendant un mois. Puis elle se retira dans ses appartements où elle concocta un noir brouet magique dans une bouilloire d'argent, et elle le laissa mijoter jusqu'à ce qu'il devienne aussi épais que de la mélasse. Elle avala deux cuillères à thé de cette mixture couleur d'encre toutes les heures pendant six heures, en murmurant une incantation à chaque fois. Au bout de ces six heures, ses cheveux d'or étaient devenus bruns, et ses yeux noirs étaient devenus bleus. Cela suffisait comme déguisement, nul ne risquait de la reconnaitre. Elle ôta sa robe royale richement brodée et l'accrocha dans sa penderie, puis elle revêtit une simple robe vichy, un tablier blanc et un chapeau ordinaire comme ceux que portaient les gens de son peuple. 

Une fois ces préparatifs achevés, Zixi se glissa par une petite porte à l'arrière du palais et traversa la ville pour rejoindre la forêt. Bien qu'elle rencontrât beaucoup de monde, personne ne soupçonna qu'elle était la Reine.

Le trajet à travers la forêt fut assez pénible, mais elle en vint à bout et atteignit la rivière. Là, un pêcheur accepta de la lui faire traverser avec son bateau, puis Zixi escalada la montagne et arriva dans le Royaume du Noland qui se trouvait de l'autre côté.

Elle loua un petit pavillon situé à la porte nord de la Cité de Nole, et le lendemain matin, il y avait une pancarte sur la porte où était écrit :

École de Sorcellerie
pour jeunes filles

Miss Trust

Puis elle fit imprimer plusieurs prospectus sur du papier vert où il était écrit :

Miss Trust

Élève du célèbre Professeur Hatrack de Crocheville-sur-Mer, est maintenant installée à la Villa des Chèvrefeuilles (Porte Nord de Nole)

Disponible pour enseigner aux jeunes filles les Arts de la Sorcellerie selon des méthodes modernes unaniment approuvées.

Tarifs raisonnables, références requises.

Elle embaucha un petit garçon pour distribuer ces prospectus dans toutes les maisons aristocratiques de Nole. Plusieurs furent déposés sur le seuil du palais, et l'un d'eux attira l'attention de la Princesse Tignasse.

« Chic alors ! » s'écria-t-elle en le lisant, « je vais y aller avec mes huit servantes, çà pourrait être amusant d'apprendre la sorcellerie. ».

Il y eut beaucoup d'autres personnes qui demandèrent à s'inscrire à l'École de Sorcellerie de Miss Trust, mais Zixi leur dit qu'elle n'avait plus de place. Cependant, quand Tignasse arriva avec ses servantes, elle les accueillit avec la plus grande cordialité, et consentit à leur donner leur première leçon sur le champ.

Quand elle les eut faites asseoir dans son salon, Zixi dit :

Si vous voulez devenir sorcière,
Il vous faudra une incantation 
Délibérément, vous devrez dire :
Le quoi est le comment du pourquoi !

« Qu'est ce que çà veut dire ? » demanda Tignasse.  

 

Zixi912 2

 

« Nul ne le sait, » répondit Zixi, « mais il s'agit d'une très bonne incantation. Maintenant, toute la classe, répétez après moi : 

Erig-a-ma-role, erig-a-ma-ree
Jig-ger-nut, jog-ger-nit, que-jig-ger-ee.
Sim-mer-kin, sam-mer-kin, sem-mer-ga-roo 
Zil-li-pop, zel-li-pop, lol-li-pop-loo !* 
»

Elles essayèrent, mais leurs langues butaient invariablement sur chaqus syllabe, et l'une des servantes se mit à rire.

« Cessez, je vous prie ! » s'écria Zixi, en frappant sa règle contre la table, « il n'y a pas là matière à rire, je vous l'assure, jeunes filles, la sorcellerie, c'est quelque chose de sérieux, et je ne peux vous l'enseigner si vous ne vous tenez bien. »

« Mais çà sert à quoi ? » demanda Tignasse. 

« Je vous l'expliquerai demain, » répondit Zixi,  « voici maintenant deux incantations importantes que vous devez apprendre par chœur avant la prochaine leçon. Si vous arrivez à les prononcer correctement, rapidement, et surtout distinctement, je vous montrerai alors comment accomplir un acte de sorcellerie fabuleux. »

Puis elle leur tendit à chacune une feuille de papier où étaient inscrites les incantations suivantes :

Incantation N° 1
(À ne réciter qu'en présence d'un chat noir)

Ceci est cela et cela est ceci
Bien est mieux et mieux est bien
Qui est quoi et quoi est qui
Chaussure et chausse-pied !

Incantation N° 2
(À réciter quand la cloche sonne douze coups)

Quel est lequel et lequel est quoi
Patt et pitt et pitt et patt
Cachette et cache-cache 
Ce qui est fait est fait !

« Une dernière chose, » continua Zixi, « et c'est très important. Chacune de vous devra porter la plus belle et la plus élégante cape qu'elle possède en arrivant ici demain matin. »

Tignasse réfléchit à cette étrange requête tout au long du chemin de retour, car elle avait tout de suite pensé à la Cape Magique, et elle se demandait si cette étrange Miss Trust savait qu'elle la possédait.

Ce soir là, elle en parla à Tim, et elle lui demanda ce qu'il en pensait. Le jeune Roi répondit :

« J'ai l'impression que cette sorcière a des vues sur ta Cape Magique, je te conseille d'éviter de la porter en sa présence, sinon, elle pourrait bien te la voler. »  

 

Zixi912 3

 

Tignasse ne porta donc pas sa Cape Magique le jour suivant, à la place, elle avait mis une jolie cape bleue bordée d'or. Quand elle arriva à la villa, Zixi se mit en colère et s'écria :

« Ce n'est pas votre plus belle cape, retournez chez vous en chercher une autre ! »

« Non. » répondit laconiquement Tignasse.

« Mais il le faut ! » insista la sorcière, « je ne peux rien vous apprendre si vous ne portez pas l'autre cape. »

« Comment savez vous que j'ai une autre cape ? » demanda Tignasse, d'un air soupçonneux.

« Par la sorcellerie, évidemment, » dit Zixi en se radoucissant, « si vous voulez devenir une sorcière, vous devez la porter. »

« Je ne veux pas être une sorcière, » déclara Tignasse, « venez les filles, on retourne à la maison. »

« Attendez ! Attendez ! » supplia Zixi, « si vous ramenez la cape, je vous enseignerai les plus grandes merveilles du monde ! Je ferai de vous la plus puissante sorcière de tous les temps ! »

« Je ne vous crois pas. » répliqua Tignasse, puis elle retourna au palais avec ses servantes.

Zixi savait que son plan avait échoué, alors elle ferma la villa et prit le chemin du retour à Ix, à nouveau, elle escalada la montagne, traversa la rivière et chercha son chemin dans la forêt, ruminant sa colère en marmonnant.

La Reine était plus que jamais déterminée à se procurer la Cape Magique. Si tôt eut elle réintégré son palais, elle reprit son apparence de blonde aux yeux noirs habituelle, revêtit ses habits royaux, convoqua ses généraux et leur donna l'ordre de se tenir prêts à faire la guerre au Noland.

 

<< Chapitre 11 - Sommaire - Chapitre 13 >>

 

*Je n'ai pas tenté de franciser cette incantation, elle joue sur les mots anglais "rigmarole" qui veut dire "comédie", "juggernaut", que l'on pourrait traduire par "fléau", en fait, le terme désigne une force dont rien ne peut stopper l'avancée, une référence à la religion hindoue où Krishna porte le titre de Jagannâtha, "Seigneur de l'Univers", "simmerkin", qui signifie "frétillant" et "lollypop" qui désigne une sucette.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire