Zixi, la Reine d'Ix - 19

La bravoure de Tante Rivette

<< Chapitre 18 - Sommaire - Chapitre 20 >>

Les Tourneboules étaient tellement occupés à leurs pillages qu'ils ne pensèrent pas regarder en l'air, ils auraient vu Tante Rivette en train de survoler la Cité. À l'abri des regards, elle se posa sur le balcon de la chambre de Tignasse et parvint à entrer.

Les créatures avaient tout dévasté, comme dans le reste du palais, et les habits de la Princesse étaient étalés partout. Mais le tiroir contenant la Cape Magique était toujours fermé, et il ne fallut pas longtemps à la vieille femme pour en sortir le précieux vêtement.

Comme nous l'avons vu, c'était la fausse Cape que Zixi avait échangée contre la vraie, mais elle lui ressemblait tellement que Tante Rivette ne se doutait pas qu'elle allait ramener un tissu sans valeur à son neveu et à sa nièce. Au contraire, elle se disait : « Maintenant, on va pouvoir s'occuper de ces monstres et les renvoyer chez eux. » 

Soudain, elle entendit quelqu'un bouger dans la pièce voisine, alors elle se précipita à la fenêtre, s'envola et rejoignit Tim et Tignasse..

« Parfait ! » s'écria le Seigneur Grand Intendant en voyant la Cape, « maintenant, nous n'avons plus rien à craindre; Mettez la Cape, Votre Majesté, je vous prie, et faites votre souhait. »

Tim jeta la Cape sur ses épaules.

« Que vais je donc souhaiter ? » demanda-t-il. 

« Laissez moi réfléchir, » répondit Tallydab, « ce que nous voulons, c'est nous débarrasser de ces envahisseurs. Souhaitez qu'ils se retrouvent tous dans le Royaume d'Ix. »

« Non ! » s'exclama Tignasse, « çà serait méchant pour la Reine Zixi et à son peuple. Souhaitons que les Tourneboules retournent là d'où ils viennent. »

« Çà serait une folie ! » dit le chien Hirsute, avec un petit accent d'ironie, « ils pourraient revenir à Nole quand ils veulent, maintenant qu'ils connaissent le chemin. »

« C'est vrai, » acquiesça Tante Rivette, « le plus sûr, c'est de les souhaiter tous morts. »

« Mais çà serait un boulot incroyable d'enterrer tous ces gros ballons, » objecta Tim, « il faudrait au moins un mois.  »

« Pourquoi ne pas les souhaiter morts et enterrés ? » suggéra Hirsute, « on en serait débarrassé une fois pour toutes. » 

« Excellente idée ! » répondit Tallydab.  

« Mais je n'ai pas encore vu ces drôles de créatures,* » dit Tim, « et si je souhaite qu'elles soient mortes et enterrées, je ne saurai jamais comment elles étaient. Allons donc à la Cité, et quand ils se présenteront à nous, je ferai le souhait et les Tourneboules disparaitront instantanément. »  

Le petit groupe se mit donc en route, Tim et Tignasse sur leurs poneys, Tante Rivette voletant à côté d'eux, et le le Grand Intendant marchant derrière avec son chien.

Les Tourneboules étaient tellement surpris en les voyant entrer dans la ville d'un air aussi résolu,  qu'ils ne pensèrent pas à les agresser.

Tim s'esclaffa en les qualifiant de tortues et de ballons, mais ils ne réagirent pas, car ils n'avaient jamais entendu parler de tortues ni de ballons.

Quand ils arrivèrent au palais, les enfants mirent pied à terre, et Tim recommença à rire en voyant le Général Tollydob sortir de la cuisine avec une casserole, les Tourneboules en avaient fait leur cuistot. 

Zixi919 1

Le dirigeant des Tourneboules souffrait d'une rage de dent, il s'était mis sur le dos, et Tullydub devait le balancer doucement comme un bébé.


 

Zixi919 2

Jikki était en train de gratter le dos d'un autre Tourneboule avec un rateau, tandis que ses six serviteurs se tenaient en retrait. Ils auraient fait n'importe quoi pour lui, mais ils n'auraient pas levé le petit doigt pour servir quelqu'un d'autre, alors le vieux valet devait se livrer seul à cette tâche ingrate.

Ces six jeunes gens étaient une véritable énigme pour les Tourneboules, car il leur était impossible de les toucher ni de les blesser. Après plusieurs tentatives pour les molester, ils avaient décidé de ne plus s'en occuper.

Zixi919 3

Le Gardien de la Bourse Royale agitait un éventail au dessus de deux monstres endormis pour chasser les mouches, et le l'Exécuteur des Hautes Œuvres faisait boire de la soupe à un autre Tourneboule avec une grande louche, cela amusait la créature de se faire nourrir ainsi.

Zixi919 4

Sûr de pouvoir faire disparaître ses ennemis d'un seul souhait, le Roi Tim prit un malin plaisir à se moquer de ses Conseillers emperruqués, de les voir servir ainsi leurs geôliers l'amusait beaucoup, comme il le manifestait peu discrètement, celà attira l'attention du dirigeant des Tourneboules, qui sortit sa tête de son cou et ordonna au garçon de décamper.

« Dites donc, sale vaurien ! » rétorqua Tim, « Je suis le Roi du Noland, vous avez intérêt à me montrer plus de respect ! »  

En disant celà, il ramassa un gros caillou et le lança sur le dirigeant. Le caillou le frappa juste sur sa dent douloureuse, alors avec un rugissement de colère, le Tourneboule bondit vers lui et ses compagnons.

L'assaut fut si soudain qu'ils eurent à peine le temps de s'écarter, et sitôt après avoir esquivé le gros ballon, Tim se retourna et s'écria :

« Je souhaite que tous les Tourneboules soient morts et enterrés ! »  

Voyant le Roi porter la Cape Magique en disant celà, les Hauts-Conseillers poussèrent un cri de joie. Puis Tignasse et Tim regardèrent les Tourneboules, s'attendant à les voir disparaitre.

Mais la Cape de Zixi n'avait aucun pouvoir magique, et une dizaine de Tourneboules furieux fonçaient sur eux.

Zixi919 5

 
Si Tante Rivette n'était venue au secours des enfants, çà se serait sans doute très mal terminé. En déployant ses ailes, elle avait entouré Tim d'un de ses bras maigres, Tignasse de l'autre, et elle les avait emmenés en lieu sûr sur les toits du palais .

Le Seigneur Intendant en Chef et son chien s'étaient baissés juste avant l'assaut, et l'instant d'après, Tallydab implorait la pitié des conquérants en sanglotant, tandis qu'Hirsute courait se réfugier sous un banc en lançant des insultes aux Tourneboules.

« Je sais pas ce qui se passe avec cette Cape, » dit Tim, avec un hoquet d'angoisse, « on dirait que çà marche pas. »  

« Il y a quelque chose qui va pas, c'est évident, » répondit Tignasse, « tu es sûr de pas avoir déjà fait un souhait ? »  

« Sûr et certain. » affirma Tim.  

« Peut être que les Fées n'ont pas de pouvoir sur ces horribles créatures. » dit Tante Rivette.  

« Çà doit être çà, » répondit la Princesse, « qu'est ce qu'on va faire, maintenant ? Ces monstres ont envahi tout le pays, il n'y a aucun endroit sûr pour nous. »  

« Je dois pouvoir vous emmener où vous voulez, » dit Tante Rivette, « vous n'êtes pas très lourds. »  

Zixi919 6

« Et si nous allions demander la protection de la Reine Zixi ? » suggéra la Princesse.  

« C'est une bonne idée, à condition qu'elle ne nous en veuille pas, je te rapelle qu'on a terrassé son armée. » lui fit remarquer Tim. 

« Quavo le ménestrel dit que non seulement elle est très belle, mais aussi qu'elle est très bonne avec son peuple » dit la fillette. 

« De toute façon, on n'a personne d'autre à qui demander, » répondit Tim d'un air sombre, « autant s'adresser à elle. Mais si jamais tu nous laisses tomber en route, Tante Rivette, je ferai appel à mon Exécuteur des Hautes Œuvres. »

« Ne craignez rien, » répondit la vieille femme, « si je vous laissais tomber, vous n'auriez pas la temps de réaliser ce qui vous arrive. Alors que chacun de vous mettent ses bras autour de mon cou et tienne bon. En un rien de temps, je vais vous amener à Ix.  »

 

* En fait, si, Tim a déjà vu un Tourneboule au chapitre 17, de loin, certes, puisqu'il était planté sur la flèche d'une tour, il devrait quand même avoir une idée de leur aspect (NdT).

<< Chapitre 18 - Sommaire - Chapitre 20 >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire