Zixi, la Reine d'Ix - 22

Hirsute transporte la Fiole d'Argent

<< Chapitre 21 - Sommaire - Chapitre 23 >>

 

Quand ils furent de retour à la Cité d'Ix, la Reine insista pour que Tim, Tignasse et leur Tante Rivette soient ses hôtes jusqu'à ce que la Cape soit réparée. Et de peur qu'un autre malheur ne survienne au précieux habit, elle le mit dans un coffre d'argent et le fit placer dans la chambre de Tignasse, qui en garda la clef accrochée à une chaine autour de son cou.

Ils avaient projeté d'attendre patiemment, mais ils durent changer leurs plans avec l'arrivée d'Hirsute à la cour de Zixi, il avait eu beaucoup de mal à échapper aux Tourneboules.

Il leur apportait de bien tristes nouvelles, et au récit des souffrances des cinq Hauts-Conseiller et du peuple du Noland aux mains de ces terribles monstres, la Princesse Tignasse se mit à pleurer, quant à Tim, cela le rendit si hargneux et désagréable, que même Zixi évitait de lui parler pour ne pas l'énerver.

« Nous devons absolument faire quelque chose, » déclara la Reine, « ce soir, je vais préparer une recette magique dans mon chaudron de sorcière, nous verrons si çà pourra nous débarrasser de ces affreux Tourneboules. »

En effet, elle craignait que ces créatures n'aient un jour l'idée de venir à Ix ; ainsi, quand tout le monde fut endormi, Zixi travailla à son sort. Elle invoqua des lutins qui la conseillèrent sur le meilleur moyen d'en finir avec les Tourneboules.

Le lendemain matin, elle questionna Hirsute.

« Que mangent les Tourneboules ? » lui demanda-t-elle. 

« De tout, » dit le chien « ils n'ont aucune jugeotte, ils avalent aussi bien des boutons que des épingles à cheveux. Mais il y a une chose qu'ils adorent, c'est la soupe. Ils obligent Tollydob, le Général en Chef, à leur en préparer une grande marmite tous les matins, et ils se jettent dessus comme s'ils mouraient de faim. »

« Magnifique ! » s'écria la Reine-Sorcière d'un ton enjoué, « je crois avoir trouvé un moyen de débarrasser le Noland de ces monstres. Voici une Fiole d'Argent contenant un liquide magique. Je vais l'attacher autour de ton cou, puis tu retourneras à Nole et tu la porteras à Tollydob. Dis lui d'en verser le contenu dans la marmite de soupe jeudi matin. Mais qu'il ne laisse personne y goûter à part les Tourneboules. »

 

 

« Que va-t-il se passer ? » demanda Hirsute avec curiosité.

« Ne t'inquiète pas, je me charge de ces monstres, et j'ai des raisons de penser que les citoyens du Noland ne seront bientôt plus leurs esclaves. »

« Entendu, » dit le chien, « je ferai ainsi que vous me le dites, car j'ai hâte de libérer mon maitre et me venger des Tourneboules. »

Alors Zixi lui attacha la Fiole d'Argent au cou un ruban, puis il retourna à Nole en courant.

Une fois qu'il fut parti, la Reine convoqua ses généraux, elle leur ordonna de rassembler toute l'armée et de se préparer à retourner au Noland. Non pas en ennemis, cette fois, mais en alliés. Au lieu de porter épée ou lance, chaque homme devait se munir d'un rouleau de corde solide.

 

Zixi922 1

 

« En effet,, » expliqua Zixi, « les épées et les lances sont inutiles contre les Tourneboules, car rien ne peut transpercer leur corps semblables à du caoutchouc. Bien des nations ont été vaincues par la ruse plutôt que par les armes. »

Ne sachant ce que projetait de faire la Reine-Sorcière, Tim et Tignasse étaient inquiets en voyant ces préparatifs pour attaquer les Tourneboules. Ces monstres les avaient tellement terrifiés qu'ils appréhendaient de les rencontrer à nouveau, et Tim maintenait que le plus sûr était de rester dans le royaume de Zixi et d'attendre le retour du fils du meunier avec son bandana.

« Mais, » contesta Zixi, « pendant ce temps, votre peuple souffre terriblement. » 

« Je sais, » répondit Tim, « et çà me rend malade rien que d'y penser. Mais çà ne nous avancera à rien d'essayer de se battre contre ces Tourneboules, pour risquer de nous retrouver esclaves à notre tour. » 

« Pourquoi ne pas essayer la Cape Magique dans l'état où elle est, » suggéra la Princesse, « on verra bien si çà marche. Il ne manque qu'un tout petit morceau, peut être que çà n'a pas d'importance. » 

« Ouais ! » s'écria Tim, « c'est une bonne idée. C'est une Cape Magique, après tout, même avec un petit bout en moins. » 

Zixi convint que çà valait le coup d'essayer, la Cape fut retirée de son coffre d'argent et amenée dans la salle de réception.

« Nous devrions d'abord l'essayer avec l'une de vos servantes, » dit Tignasse, « si elle exauce son souhait, çà voudra dire que la Cape n'a pas perdu son pouvoir. Comme çà, vous et Tim pourrez faire vos souhaits. » 

« Très bien. » répondit la Reine, puis elle convoqua une de ses servantes. 

« Je vais vous prêter ma Cape, » lui dit la Princesse, « en la portant, vous devez faire un souhait. » 

Elle jeta la Cape sur les épaules de la jeune fille qui, après un moment de réflexion, dit :

« Je souhaite avoir un boisseau de bonbons. » 

« Des sucreries ! » s'écria Tim avec mépris. 

« Non, toutes sortes de bonbons, » corrigea la demoiselle. Mais ils eurent beau l'observer attentivement, de toute évidence, le souhait ne fut pas exaucé, car aucun boisseau de bonbons n'apparut. 

« Essayons encore, » suggéra Tignasse, tandis que les autres avaient l'air déçus, « c'était un souhait stupide, de toute façon, peut être que les Fées n'ont pas pris la peine de l'exaucer. » 

Une autre servante fut appelée, et à son tour elle revêtit la Cape.

 

Zixi922 2

 
« Je peux souhaiter ce que je veux ? » demanda-t-elle. 

« Bien sûr, » répondit la Princesse, « mais comme vous n'avez droit qu'à un seul souhait, choisissez quelque chose de sensé. »

« D'accord, » dit la servante, « je souhaite avoir les cheveux blonds et les yeux bleus. »

« Pourquoi souhaitez vous cela ? » demanda Tignasse en colère, car c'était une jolie brune avec des yeux noisette. 

« Parce que le jeune homme que veux épouser dit qu'il préfère les blondes aux brunes. » répondit la servante en rougissant. 

Mais ses cheveux ne changèrent pas de couleur, ni ses yeux, et avec une déception évidente, la servante dit :

« Votre Cape Magique ne marche pas. »

« Elle n'exauce pas les souhaits stupides. » répliqua la Princesse avant de lui donner congé.

Une fois qu'elle fut partie, Zixi demanda :

« Vous avez vu ? »

« Oui, » répondit Tignasse, « la Cape n'exaucera pas de souhait tant qu'elle ne sera pas entière. Nous devons attendre que le marin ramène son bandana.  »

« Mon armée se mettra en route demain matin. » dit la Reine, puis elle s'en alla donner des ordres à ses généraux.

 

<< Chapitre 21 - Sommaire - Chapitre 23 >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire