Zixi, la Reine d'Ix

Introduction

<< Sommaire - Chapitre 1 >>

 

Zixi, la Reine d'Ix, ou l'histoire de la Cape Magique, a été publié à l'origine dans le magazine pour enfants St. Nicholas de novembre 1904 à octobre 1905, et plus tard sous forme de livre en 1905 par The Century Company, et magnifiquement illustré par Frederick Richardson. Baum affirmait qu'il s'agissait du meilleur livre qu'il eut jamais écrit, d'ailleurs, dans une lettre à son fils aîné, Frank Joslyn Baum, il dit à ce propos : je suis plus proche du conte démodé que tout ce que j'ai encore accompli. En effet, avec Zixi, il adhère plus étroitement à la structure du conte de fée classique qu'avec le cycle du Magicien d'Oz.
Les droits d'auteur de Zixi, la Reine d'Ix ont été acquis par Dover Publications en 1971 et le livre a été réédité avec ses illustrations originales et une nouvelle introduction de Martin Gardner (ISBN 0-486-22691-3).
Comme tous les livres publiés aux États-Unis avant 1923, Zixi, la Reine d'Ix est maintenant dans le domaine public, c'est pour cela que je peux librement vous traduire toutes ces histoires inédites en français.
 
 
Synopsis :
Des Fées tissent une Cape Magique qui exauce un seul souhait à qui la porte, puis elles l'offfent à des mortels, qui en font un usage plus ou moins sensé. Je ne vous raconte pas l'histoire dans le détail. Si vous voulez lire un résumé plus détaillé de l'histoire avant de vous lancer dans la lecture du roman tout entier, ce qui est parfaitement votre droit, vous le trouverez en cliquant ici.
 
 
Situation géographique :
 
Comme cela a été convenu, Zixi, la Reine d'Ix et la plupart des autres livres de Baum se déroulent sur le Continent Nonestique, (dont je parle dans certains articles du Baum Universe) au centre duquel se trouve le Pays d'Oz. L'histoire débute dans la Forêt de Burzee au sud (encadré N°1 sur la carte), puis elle continue dans le Royaume du Noland et celui d'Ix au nord (encadré N°2 sur la carte)
 
 
 
La Forêt de Burzee :
 
 
La Forêt de Burzee a été régulièrement mentionnée dans les œuvres de Baum et de ses successeurs, elle se situe au sud du Continent Nonestique, elle est séparée du Pays d'Oz au nord par le Désert Mortel. C'est une forêt plusieurs fois millénaire, pleine de merveilles et de mystères. Les troncs de ses arbres sont énormes et très rapprochés les uns des autres, leurs et leurs racines sont empêtrées, ce qui la rend sombre et difficile d'accès, mais çà et là on y trouve des clairières lumineuses. Elle est habitée par toutes sortes d'êtres surnaturels comme des Fées, Elfes et autres Gnomes, Pixies, Rampsies, Ondines, Démons du Vent, Nymphes des Bois, Knooks, Ryls et Elfes du Son (ces trois derniers sont mentionnés dans Yew, l'Île Enchantée disponible en français et en texte intégral sur ce site)
D'après Jack Snow, auteur du 37e livre canonique du cycle du Magicien d'Oz, The Magical Mimics in Oz, Lurline, la Fée qui a lancé un enchantement sur le Pays d'Oz à l'origine (voir Genèse du Pays d'Oz) y organise un Grand Conseil tous les deux-cent ans, où se rendent Ozma et Glinda.
 
 
Le Royaume d'Ix et le Royaume du Noland :
 
 
Le Royaume d'Ix et le Royaume du Noland sont situés au nord du Continent Nonestique, ils ont une frontière commune, Ix est à l'ouest et le Noland à l'est, ils ont l'Océan Nonestique au nord, à l'ouest d'Ix se trouve le pays d'Ev, et à l'est du Noland se trouve le Pays Joyeux (où se déroulent les aventures de Dot et Tot). Les deux pays sont séparés par une chaine de montagnes et une rivière dont les noms ne sont pas précisés. La cpitale d'Ix s'appelle Ix, comme le pays, et celle du Noland s'appelle Nole. Les deux pays s'ignorent mutuellement depuis des siècles, et ils n'ont eu que peu de relation jusqu'au moment où se déroule cette histoire. Au nord du Noland, se trouvent les Montagnes du Nord, que les habitants appellent l'Escalier des Géants, tout en haut, au dessus des nuages, loin des regards et ignoré de tous, se trouve le pays des Tourneboules.
 
 
Les personnages
 
Lulea :
 
 
Lulea est la Reine des Fées, avec l'assistance de son groupe de Fées, elle tisse la Cape Magique, qui n'accordera qu'un seul souhait à quiconque la portera, elle y apporte la touche finale en y brodant un fil d'or qui lui donnera son pouvoir, puis elle la confie à la Fée Ereol afin qu'elle l'offre à la personne mortelle la plus malheureuse qu'elle rencontrera.
 
 
L'Homme de la Lune :
 
 
L'Homme de la Lune est un être surnaturel qui vit dans la lune, il a un visage ridé et barbu qui remplit tout l'astre, et c'est l'ami des Fées. C'est lui qui leur conseille d'offrir la Cape Magique à la personne la plus malheureuse qui se présenterait. Il ne faut pas le confondre avec l'Homme de la Lune dont Baum donne une version différente dans Ma Mère l'Oye en Prose.
 
 
Tim :
 
 
Après la mort de son père, qui était passeur sur la rivière, Timothée, dit Tim, quittera son village natal avec sa sœur Margaret, surnommée Tignasse, quand leur Tante Rivette viendra les chercher pour les emmener à Nole, où elle exerce le métier de blanchisseuse. Par un heureux concours de circonstances, Tim se retrouve nommé Roi.
En fait, comme l'ancien Roi venait de mourir sans laisser de descendant, la loi Nolienne exige dans ce cas que le Conseiller en Chef se rende à la porte nord de Nole au petit matin et qu'il compte les gens qui entrent dans la cité, et que la quarante septième personne à franchir la porte, fut elle riche ou pauvre, homme ou femme, enfant ou adulte, sera nommé Roi ou Reine. On retrouve ce mode d'intronisation pour le moins farfelu dans le Vieux Roi Cole, la comptine développée en conte par Baum.
Monté sur l'âne de Tante Rivette, Tim a la chance d'être le quarante septième à franchir la porte nord de la cité, et il fait une entrée sous les acclamations. Cette scène a une connotation biblique, en effet, elle évoque la prophétie de Zacharie 9 : 9 : Réjouis-toi, fille de Sion ! Lance des acclamations, fille de Jérusalem ! Voici ton roi qui vient à toi ; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse. Ainsi que les passages du Nouveau Testament où les chrétiens en voient l'accomplissement, comme dans Jean 12 : 12-15 ou Matthieu 21 : 8-11, quand Jésus fait son entrée à Jérusalem sur le dos d'un âne
La connotation biblique ne s'arrête pas là, quand à la fin, Tim peut enfin prononcer son unique souhait, c'est de devenir le meilleur roi que le Noland ait connu. Cela rappelle la demande de Salomon à Dieu quand il devient roi dans le  Premier Livre des Rois 3 : 5 - 12 : L'Éternel apparut en songe à Salomon pendant la nuit, et Dieu lui dit : Demande ce que tu veux que je te donne.  Salomon répondit :  Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal ! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si nombreux ?  (...)
Cette demande de Salomon plut au Seigneur.  Et Dieu lui dit : (...) Puisque c'est là ce que tu demandes, puisque tu ne demandes pour toi ni une longue vie, ni les richesses, ni la mort de tes ennemis, et que tu demandes de l'intelligence pour exercer la justice,  voici, j'agirai selon ta parole. Je te donnerai un
cœur sage et intelligent, de telle sorte qu'il n'y aura eu personne avant toi et qu'on ne verra jamais personne de semblable à toi.  Je te donnerai, en outre, ce que tu n'as pas demandé, des richesses et de la gloire, de telle sorte qu'il n'y aura pendant toute ta vie aucun roi qui soit ton pareil.

 

 

Tignasse :

Zixi3 4bis

 

Tignasse est la sœur de Tim, en fait, elle s'appelle Margaret, on l'appelle parfois Meg, mais c'est surtout Tignasse qui lui est resté comme surnom, à cause de sa chevelure abondante. Quand son père est mort et qu'elle a du tout quitter pour suivre Tante Rivette à Nole avec  Tim, elle s'est mise à pleurer amèrement. La voyant ainsi, Ereol lui a offert la Cape Magique, suivant ainsi le conseil de l'Homme de la Lune de la donner à la personne mortelle la plus malheureuse qu'elle rencontrerait. Tignasse fait alors le souhait le plus sensé que l'on puisse faire, elle demande à être heureuse. Son souhait est largement exaucé, particulièrement quand son frère devient Roi, elle devient alors la Princesse Tignasse.  

 
Tante Rivette
 
 
Tante Rivette est blanchisseuse à Nole, à la mort de son frère, le père de Tim et Tignasse, elle les emmène ces derniers chez elle. Cela leur portera chance, puisque au cours du trajet Tignasse se verra offrir la Cape Magique, et Tim deviendra le nouveau Roi du Noland. En tant que membre de la famille royale, elle sera logée au palais. Un jour, alors que Tignasse lui avait prêté sa Cape Magique, elle a formulé, sans y penser le souhait de pouvoir voler, elle s'est alors retrouvée avec deux grandes ailes d'oiseaux. Au début, elle a eu très peur, car elle maitrisait mal son pouvoir, mais peu à peu, elle s'y est faite, et elle est devienue une experte en vol. Grâce à cette faculté, elle rendra de nombreux services à son entourage.
 
 
Les cinq Hauts-Conseillers du Royaume :
 
 
Les cinq Hauts-Conseillers du Royaume : ils ont servi loyalement l'ancien Roi du Noland jusqu'à sa mort, et ils serviront Tim tout aussi loyalement. Il y a d'abord Tullydub, le Conseiller en Chef, puis Tollydob, le Général en Chef de l'armée du Roi, Tillydib, le Gardien de la Bourse Royale, Tallydab le Grand Intendant, et Tellydeb, l'Exécuteur des Hautes Œuvres, autrement dit, le bourreau.
 
 
Jikki :
 
 
 
Jikki est le valet de pied du Roi du Noland, d'une loyauté à toute épreuve, mais d'une insondable bêtise.
 
 
Hirsute :
 
Zixi922 1bis
 
Hirsute est le chien de Tellydeb, le Grand Intendant Royal. L'animal a acquis le don de parler quand son maître en a émis le souhait, alors qu'il portait la Cape Magique. Cette faculté lui a permis de rendre bien des services.
 
 
Quavo le ménestrel :
 
Zixi910 6bis 
 
Quavo n'intervient que très peu dans l'histoire, c'est quand même mui qui, en tant que ménestrel, relaie les informations à travers ses chansons, dans ce monde à caractère médiéval où il n'y a ni journaux, ni radio ni télévision ni internet. C'est par lui que Zixi apprend l'existence de la Cape Magique.
 
 
Zixi :
 
 
Zixi, : aussi appelée la Reine-Sorcière, règne avec justice et équité sur Ix depuis des siècles, il faut dire qu'au moment où se déroule le récit, elle est âgée de pas moins de six-cent-quatre-vingt-trois ans, et grâce à ses arts magiques, elle a toujours l'apparence d'une jeune fille de seize ans. Sa beauté est légendaire, seulement, elle doit se tenir à l'écart des miroirs qui la reflètent telle qu'elle devrait vraiment être, c'est à dire une vieille femme décrépie, un peu comme dans le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde.
Quand elle apprend l'existence de la Cape Magique, elle décide de tout mettre en œuvre pour se l'approprier, car le souhait qu'elle voudrait formuler serait de se refléter telle que la voient les autres, comme une belle jeune fille. Cette quête la conduira à commettre de mauvaises actions pour arriver à ses fins, mais elle le regrettera et fera tout pour se racheter, car ce n'est pas quelqu'un de méchant, bien au contraire.
 
Enluminure1c
 
L'Alligator, le Hibou et la petite fille qui voulait être un garçon. Zixi rencontre ces trois personnages au cours de ce qui a des airs de voyage initiatique :
 
 
L'Alligator :
 
Zixi915 3bis
 
L'Alligator se désole d'être incapable de grimper aux arbres. Mais plus tard, après avoir vu un petit garçon grimper à un arbre et se casser une jambe en tombant, il renonce à cette aspiration, réalisant qu'il est plus en sécurité dans l'eau.
 
 
Le Hibou :
 
Zixi920 3bis
 
Le Hibou, quant à lui, regrette de ne pouvoir nager dans l'eau, mais plus tard, après avoir vu un pêcheur harponner un poisson dans la rivière, il se réconforte à l'idée d'être à l'abri dans les arbres. 
 
 
La petite fille qui voulait être un garçon :
 
Zixi915 4bis
 
Il s'agit de la fille d'un passeur, dont Zixi loue les services pour rentrer traverser la rivière. Cette petite fille souhaiterait ardemment être un garçon, mais plus tard, quand elle réalise que les hommes doivent travailler dur pour entretenir leurs épouses et leurs enfants, les nourrir et leur acheter des vêtements, elle se réjouit de son sort de petite fille. À noter que l'on retrouve à nouveau ce thème pour le moins ambigüe du changement de sexe, qui semblait tenir Baum à cœur et que l'on retrouve déjà dans le Merveilleux Pays d'Oz et Yew, l'Île Enchantée.
Finalement, Zixi tirera de ces rencontres insolites une édifiante leçon morale, très à sa place dans un conte de fées.
 
Enluminure1c
 
 
Les Tourneboules :
 
 
Les Tourneboules sont des créatures stupides et malveillantes qui vivaient auparavant sur un immense plateau, loin au dessus des nuages, tout en haut des Montagnes du Nord du Noland, aussi appelées Escalier des Géants. Leur corps, d'un diamètre d'un mètre vingt, à peu près, ont une forme de ballon, leur texture rappelle le caoutchouc et leur peau est très résistante, de plus, ils ont des membres et une tête rétractiles comme les tortues, et ils sont de nature belliqueuse. Le pire, c'est qu'ils sont nombreux, des dizaines de milliers selon les estimations. Jusqu'alors, vue leur situation isolée, les Tourneboules ignoraient qu'il put exister quelqu'un d'autre qu'eux en ce monde, mais un jour, alors que les nuages s'étaient dissipés, ils ont aperçu la Cité de Nole en bas, dans la vallée, et ont décidé de descendre la montagne en rebondissant pour s'en emparer.
Les Tourneboules (Roly-Rogues dans la VO) rappellent étrangement les Terries et les Fermies, (les Cracs et les Badaboums en VF) créés par le dessinateur américain Carl Barks en 1956 dans une histoire de Picsou et Donald Duck intitulée Rencontre avec les Cracs-Badaboums (Land beneath the ground ! en VO). Contrairement aux Tourneboules, les Terries et les Fermies n'ont pas de jambes, mais ils peuvent comme eux rétracter la tête et les bras pour se mettre en boule et percuter leurs adversaires sans se faire mal. À noter que les Terries et les Fermies sont bien plus sympathiques que les Tourneboules.
 
Terriesfermies2
 
 
Edi :
 
Zixi921 2ter
 
Edi est un vieux berger conduisant un troupeau de cinq moutons. Il a retrouvé la Cape Magique dans le bosquet de lilas où l'avait abandonnée Zixi. Il l'a portée à Dame Dingle, qui lui a donné en échange un flacon de médicament pour soigner ses rhumatismes, mais comme il ne faisait aucun effet, il l'a jeté dans la rivière.
 
 
Dame Dingle :
 
Zixi921 3bis
 
Dame Dingle est une vieille femme ridée résidant au Noland, elle aime coudre des patchworks. Un jour, Edi, le vieux berger, lui a ramené une superbe cape, qui n'était autre que la Cape Magique, et elle lui a donné un flacon de médicament pour soigner ses rhumatismes en échange. Comme elle la trouvait trop élégante pour elle, Dame Dingle n'a rien trouvé de mieux que de la couper en deux et de tailler une moitié en petits carrés, dont elle a donné une partie à ses amies Nancy Nink, Betsy Barx, Sally Sog, Molly Mitt, et Lucy Lum, qui, comme elles, s'adonnent à l'art du patchwork.   
Quelques jours plus tard, le Roi Tim, la Princesse Tignasse et la Reine Zixi sont venus la voir pour lui réclamer la Cape Magique, en apprenant qu'elle l'avait découpée, ils se sont d'abord mis en colère, mais se ressaisissant, ils lui ont demandé de recoudre les morceaux qui lui restaient et ils sont partis chez ses amies récupérer les autres. Zixi lui a même donné une pièce d'or avant de la quitter.
 
 
La femme du meunier :
 
Zixi921 4bis
 
Lucy Lum, une des amies de Dame Dingle avait donné un carré de tissu découpé dans la Cape Magique à la femme du meunier, qui elle-même en a donné la moitié à son fils, le marin, pour en faire un bandana.
 
 
Le marin :
 
Zixi924 2bis
 
Aussi appelé le fils du meunier dans le roman, sa mère lui a donné la moitié d'un carré découpé dans la Cape Magique pour en faire un bandana, malheureusement, quand il reviendra, il s'avèrera qu'il l'aura perdu pendant une tempête.
 
 
La Cape Magique :
 
 
 

The Magic Cloak of Oz

<< Sommaire - Chapitre 1 >>

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

×